Biodynamiser le parking

Biodynamiser le parking Ecosystème

du 30/04/2019 à 2021
Résidence de création
Costume, tapis de sol, baguettes de sourcier en cuivre et en bois, pendules, cartographie du parking, barre à mine, tarière, carottes de sols, rapport de géologie, casques, gants, monolithes, vins et alalithe, argiles, intervenants, ...
Cycle de vie : Annuel
Durée estimée : 2 à 3 ans

Dates clefs

22/08/2019
Yoga avec sourcier
23/08/2019
Carottage du parking
24/08/2019
Réalisation d'un monolithe du parking et dégustation des vins et des sols de Nyon.

« Chair vivante de la Terre, Cher scarifiés du parking, Chers humains, tendres vers… »

Thierry Boutonnier

 

L’œuvre Biodynamiser le parking est née d’une invitation par l’équipe du Festival des Arts Vivantset d’une enquête à propos d’un espace public dans la ville de Nyon en Suisse. Cette première étape de collaboration au long cours entre Thierry Boutonnier et le Far° vise à accompagner les transformations urbaines de la place Perdtemps tout en répondant aux différentes contraintes liées à l’artificialisation des sols et des sous-sols.
Grâce aux habitants et à certaines associations Nyonnaises,le projet devient un ouvrage participatif qui initie un cycle de revitalisation de la place perdtemps.

Du 22 au 24 août 2019, une première phase prends la forme d’ateliers. Il s’agissait d’abord de proposer un cours de yoga grâce à Marius Diserens sur le sol du parking. Puis, avec l’aide du sourcier Alexandre Orrichio, nous avons tenté de ressentir l’énergie des aquifères et autres courants souterrains. Ensuite avec une barre à mine et une tarière, nous avons réalisé un carottage sur la place Perdtemps. Nous avons alors rencontré trois vers de terre dansle sol fertile du jardin en permaculture de la maison de quartier la Vie-là. Enfin nous avons troué, excavé, comparé et nommé ces terres avec le géologue Rédha Farah. Suite au carottage du parking, le monolithe de l’anthroposol a été réalisé et ajouté à la collection de la maison communale. Biodynamiser le parking s’est clôturé par la dégustation des sols et des vins de Nyon. Nous fumes initiés aux nourritures terrestres par le géologue et l’artiste viticulteur en biodynamie Raymond Paccot.

Pendant 2 ans, nous accompagnons les changements de la place Perdtemps et initions de nouvelles formes afin de prendre soin d’une terre vivante.

Remerciements

FAR°, Ville de Nyon, HES de Changins, Marius Diserens (professeur de yoga), Alexandre Oricchio (sourcier), Rheda Farha (géologue) Raymond Paccot (viticulteur en Biodynamie), La Vie-là, Les Semeurs d’Avenir, Demain La Côte, Le Local, Zéro waste, le Festival du Film vert , Pro Senectute Vaud, (l’entreprise de forage), Géraldine Lopez, Solène Fraisse, Xavier Bergeron & Sara.